lundi 21 juillet 2008

-Tse Ke Shan -Thé noir Taïwanais biologique

-Un peu mis en goût par Ginkgo (Tpots) avec le Da Ye Oolong ,et ayant relu mon précédent post du 06/06/2008,j'ai eu envie de lui emboiter le pas en passant un Tse Ke Shan (Teamasters) par l'expérience du Gong Fu Cha (GFC).C'est un thé noir à base de Luanze Oolong,similaire au Da Ye Oolong.Il a été récolté le 21 Mai et est cultivé à 1100 mètres.Cultivé biologiquement on peut s'attendre à lui trouver un profil propre à un thé ayant subi des morsures de yassid de type Beauté Orientale.Le fait qu'il subisse un traitement pour faire de lui un thé noir lui donne des caractéristiques aromatiques propres.




Il  est déjà très bon en infusion classique, cependant au  GFC,ce thé,un peu sucré dévoile des arômes inatendus;notes florales lourdes,notes fruitées (murs/confits) et de melon jaune très présent (note retrouvée par Stéphane également) mais aussi des notes boisées..on retrouve aussi quelques notes propres aux Beautés Orientales (miel,muscat).Aucune amertume n'est présente.

1ière infusion dosée à 2 gr

Peu de thé noirs se révelent au GFC,pourtant ce type de thé  alliant culture biologique et morsure par le Yassid doit avoir des règles d'infusion qui lui sont propres.J'ai fait quelques essais (différents grammages et temps d'infusion) en GFC en espérant trouver la meilleure adéquation.



Quelque soit la méthode,on trouve son compte avec ce thé difficile à rater.J'avais été très "emballé" par le Da Ye Oolong, celui-ci cultivé légèrement plus haut,ne m'a vraiment pas déçu,bien au contraire.Je vous en reparlerai sans aucun doute...

8 commentaires:

ginkgo a dit…

quel bel arrangement sur le plateau, tout en finesse ! quels différences avec le Da ye oolong as-tu trouvées ?
humm ce goût de melon a l'air fabuleux....
j'en ai mangé 1 là (sud de la France) et vraiment, quel parfum !(cétait 1 melon "de Cavaillon " vert pâle avec stries + foncées et 1 belle teinte orange - saumon à l'intérieur, alors j'imagine 1 peu le parfum de ce thé

T.alain a dit…

@Ginkgo
Les cavailons sont généralement très bons.Tu as du te régaler de cette grosse tranche de soleil...
Les deux thés sont assez proches et je les ai aimé tous les deux.Celui-ci me semble plus complexe,ouvert sur plus de parfum et un peu moins marqué sur le côté B orientales,plus équilibré peu être...
Vas-tu participer au concours de Cha Xi de Stéphane?Tu as certainement des choses interessantes à nous montrer...

Soïwatter a dit…

Il est magnifique ce petit arrangement sur la table... A voir toutes ces photos sur les différents blog, je remarque que j'ai encore du travail à faire côté présentation...

Quant à ce thé, c'est vraiment une merveille... Depuis que je l'ai goûté, tous mes thés indiens me semblent un peu ternes. Je l'ai d'abord testé dans mon gaiwan: Très moelleux, sucré, rond et long en bouche, et aucune amertume. Un peu mielleux, mais je dirais plutôt des fruits confits et du melon jaune... Comme toi, j'avais passé le cap et je l'ai essayé au GFC, juste pour essayer (je n'y avais pas pensé auparavant), et c'est comme si le thé s'était enfin révélé. Tout en rondeur et en moelleux, un peu huileux, et c'est comme si le bouquet d'arôme avait explosé, une boite de pandore...
Et je n'en suis pas sorti indemne, depuis mes Ceylan et autres indiens attendent sagement sur mon étagère... J'ai aussi fait l'essai au GFC sur de bons indiens, je ne suis jamais arrivé à ce résultat... Peut-être que c'est ça la mesure d'un bon thé noir? Ou est-ce sa parenté avec le Luanze Oolong, l'amour des producteurs taïwanais et la fringale de nos petits criquets verts?

emmanuel a dit…

Très jolie fleur. C'est quoi?

T.alain a dit…

Eh bien Emmanuel,tu m'aurais demander le nom d'un orchidée rare,voir rarissime,j'aurais peut-être eu une petite idée,mais là...pour la jaune ça va me revenir mais pour celle qui présente sa floraison en triangle...je n'en ai aucune idée.Je peux juste signaler que c'est une plante à bulbe.

T.alain a dit…

@Soïwatter
As-tu essayé les Darjelling d'été de type "muscatel"?J'ai eu l'occasion d'en avoir au Palais des thés (drole de jeu de mots d' autant qu'on l'a fait brulé...);c'était un puttabong de haut grade issu d'une culture biologique et lui aussi mordu par le Yassid ou un de ses cousins au 3ième degré.Plus fin un peu moins puissant mais une merveille quand même.Le soucis,c'est qu'ils ne sont pas approvisionnés tous les ans ,téléphones si tu es intéressé...
Pour ce qui est des thés noirs associés au GFC,même à la M3T,ils ne sont pas très chauds et ils recommandent de les faire le plus souvent de façon "classique" y compris pour leurs plus hauts grades.Je n'ai pas compris pourquoi celui-ci et le Da Ye se comportent comme ça(Stéphane lui aurait sans doute une idée...)
A mon dernier passage ils m'ont aussi signalé que ce type de criquets existait en France...reste plus qu'à planter des théiers...En Alsace ou en Normandie???

Soïwatter a dit…

C'est sûr que les thés noirs ne sont pas fait pour le GFC... Mais j'avais à l'époque envie de faire ce petit essai... qui a très bien marché. Comme quoi, Stéphane nous propose toujours des thés plus étonnants les uns que les autres.
J'ai essayé cet année un Phuguri de printemps issu du cultivar AV2, très bon aussi, très fruité et fleuri (mais un peu cher, je m'étais juste laissé guider par mon nez dans les tous premiers arrivages). Ce qui me dérange souvent avec les Darjeeling (et aussi les quelques Nilgiri que j'ai pu goûter), c'est leur astringence.
Quant à une petite production française de thé, j'ai l'intention de laisser cet automne quelques graines de notre fameux camélia reposer en terre sur le balcon de mon petit appartement parisien pour voir si elles sortiront au printemps prochain (si je trouve des graines). Il paraît que quelques variétés japonaises s'acclimatent bien en France... J'ai hâte de voir si j'arriverai à avoir de jolies fleurs blanches... (et de voir si les voisins apprécient de voir leurs chers géraniums qu'ils inondent amoureusement attaqués par nos voraces Yassid adorés tellements mignons avec leur petits yeux blancs globuleux...) :]

T.alain a dit…

Il y a quelques années il y avait un théier dans un parc municipal de Cherbourg,mais ça fait quelques temps que je ne l'ai pas vu...
Quoiqu'il en soit super idée cette culture.