lundi 26 janvier 2009

-Lui An Gua Pian (thé vert Chine)

-Deux jours seulement après avoir lu un commentaire particulièrement intéressant sur le blog "La Galette de thé"à propos des thés verts un ami,Vincent, m'a offert un copieux échantillon de ce thé...j'avoue sur l'instant avoir été un peu désopilé du fait de ma ignorance totale en la matière...aussi je remercie infiniment Gérald et Philippe (de "la Galette") pour m'avoir donné les éléments nécessaires à la préparation correcte de ce thé magnifique...j'ai suivi strictement la procédure détaillée par Philippe et j'ai obtenu en Zhong de 10 cl,2.5 grammes, 6 bonnes infusions à 2'20/2'30/3'/3'30 et 5 minutes....




-Le thé se développe en plusieurs pôles...un pôle floral évoquant les fleurs blanches assez fin ,très agréable.Le pôle végétal qu'habituellement je n'apprécie pas est ici assez précieux,bien plus qu'agréable que dans certains Oolong(épinard et/ou aubergine),un ensemble iodé/algues évoquant de douces saveurs marines,et enfin d'un ensemble mentholé en touche finale très agréable l'été certainement...j'ai noté également une petite touche de fruits à cosse évoquant la noix ou la noisette fraîche mais sans amertume...




-En bouche,c'est essentiellement aqueux avec une longueur en bouche importante et d'une présence certaine.La liqueur est bien équilibrée,pas d'amertume et l'astringence n'est pas trop forte.Le thé imprime bien le pharynx et la rétro olfaction est très nette et agréable...la tasse à sentir est inefficace en raison de la trop faible température de l'infusion.





-Si je dois perfectionné la pratique de ce nouveau mode d'infusion,l'expérience est très enrichissante et m'amènera sans aucun doute à persévérer dans la découverte de ce type de thés dont la finesse et le raffinement m'ont beaucoup séduit.

14 commentaires:

flo a dit…

pour les thés verts, c'est le couvercle du zhong qui est à humer. l'effet est sans conteste moins puissant que la tasse à sentir d'un wulong, mais bien présent quand même.

c'est très bien le thé vert (j'apprécie beaucoup les thés jaunes aussi) ! par rapport aux wulongs, on a facilement la sensation que c'est moins puissant, moins riche, mais en fait ça ne se joue pas sur le même terrain, c'est autre chose plutôt que "moins ceci ou plus cela".

il est intéressant aussi de tenter de doser un peu plus : je mets jusqu'à 4g (on peut faire davantage du reste) sur certains --chacun trouve sa bonne dose.

Il paraît que certains thés verts peuvent s'infuser dès 30 secondes mais je ne sais pas lesquels.

essaie de manger une feuille : selon la sorte de thé, c'est très bon !

T.alain a dit…

haaaa..Flo tu es aussi précieuse en matière de thé que mes tasses à sentir...pour ce thé ça m'a vraiment manquéla tasse à sentir alors la prochaine fois je me vengerais sur le couvercle du Zhong...et aussi probablement ma vengeance sera terrible pour ma prochaine commande à la M3T...

Philippe a dit…

Eh oui, c'est bien vrai, que ferait-on sans notre Flo préféree !!! ;-))

T.alain a dit…

Oui sans flo nos blogs manquerait de sel...
Merci encore Philippe pour ton blog si interessant...et pour m'avoir permi une découverte aujourd'hui....

Philippe a dit…

De rien Alain, le plaisir est partagé ;-)

Niji a dit…

Bonjour

Pour répondre à l'interrogation, ce sont les thés constitués de bourgeons, pre qin-ming souvent, qui s'infusent en 30s.
Ce sont des thés infiniment délicats, sans amertume ni astringence et d'un soyeux incomparable. Une expérience unique.

T.alain a dit…

Bonjour Niji...
Bienvenue entre mes pages,aurais tu quelques précisions à nous donner...noms des thés.fournisseur...le soyeux m'attire assez comme texture...

Arno a dit…

Pour ma part j'ai essayé il y a 2 ans un Liu An Gua Pian 1 de la M3T.

Si je me souviens bien, je pouvais faire 3-4 infusions avec, avec des notes délicieuses d'amandes grillées, pistache, framboise..
Il existe aussi un Liu An Gua Pian 2 (plus cher).

Il est un peu passé maintenant. D'autres notes de vieillissement - toujours intéressantes - se sont développées, elles me rappellent d'ailleurs certains shengs très jeunes (!). Il m'en reste encore 50g.. C'est le problème avec les thés verts.. Il faudrait pouvoir en acheter 50g tout au plus..

Niji a dit…

Bonjour

Les thés verts de qualité se vendent chez certains professionnels par 50, 25 ou même 10g.

Il y a encore des crus 2008 en excellentes formes.

Francine a dit…

Mmmmm, quelle description alléchante... malheureusement je n'en ai plus et je ne vais pas à Paris à la fin du mois...

T.alain a dit…

Je vous remercie tous de vos commentaires et je suis énormément friand de petits tuyaux et de vos expériences ou conseils précieux...je dois passer une commande à la M3T et toute information est réellement la bienvenue afin de me faire une idée un peu plus précise...

Soïwatter a dit…

Tiens! un Arnaud qui reprends un commentaire d'un Arnaud...
Le Liu An Gua Pian est le premier vert chinois de qualité que j'ai goûté, il y a de cela maintenant 4 ans (Déjà?) C'est vrai qu'à l'époque je n'avais pas accès à tous ces merveilleuses maisons dont les thés font aujourd'hui mon quotidien.

Les 100 grammes que j'avais acheté à l'époque ont malheureusement fait long feu, et à la fin de la saison, le paquet en papier (beurk!) encore à moitié vide a été oublié dans une boite en bois précieux... pour être redécouvert l'an dernier au moment de mon emménagement dans la Ville des Lumières.

Avant de jeter cette pièce de mémoire, j'avais décidé de le regoûter une dernière fois. Ah! le devoir de mémoire! Fini fraîcheur, mais le thé avait évolué. Il avait pris du corps. Les notes fruitées avaient évolué (à moins que ce soit mon nez qui s'affine) et des notes épicées étaient apparues... J'aime bien la comparaison avec un jeune Sheng. Les impressions que m'a donné ce thé étaient justement très proche. J'ai hâte de voir au printemps ce qu'une année de plus lui aura apporté. Mais après discussion avec Stéphane, le LAGP est connu pour sa capacité à vieillir.

La plupart des maisons de thé proposent leurs thés de qualité en 50 grammes. Parfois même en dessous. C'est peut-être l'un des rares reproches que je puisse faire à la M3T, où la quantité indiquée sur la carte est indiscutable. Parfois, 100g ou 75g d'un thé est une quantité un peu élevée, tant pour ma consommation que pour mon banquier. J'ai vu me passer sous le nez un très joli Ba Xian 2 de Taiwan fin décembre. Sniff! Mais la prochaine fois, je l'aurais! Je l'aurais!

T.alain a dit…

Interessant cette notion de maturation des thés vert,Flo m'en avait touché un mot,je m'en souvient maintenant à propos d'un thé vert dont je n'ai pas imprimé le nom...les notes de fruits à cosses seraient donc dues à un thé déja un peu ancien....je n'ai aucune notion du fournisseur...pour le moment.

T.alain a dit…

J'ai fait un essai ulterierement à 5 grammes en diminuant notoirement les temps d'infusion....le thé perd de son interet...peut etre que je n'ai pas assez baisser le temps...ou alors ce thé réagit un peu comme les Rochers en infusions longues...