mardi 25 novembre 2008

-Bai Rui Xiang M3T

-Dégustations comparées ce matin de ce thé de Rocher (TR) qui est un des plus torréfiés que j'ai bu.Belle qualité de feuilles,bonne odeur,torréfaction haute bien maitrisée...
-Dosages à 5 grammes/théière à rochers 11 cl,eau à 95°,Premiers paramètres "classiques":45"/30"/30"/30"/40"/50"/1'/1'30/2'/4' et 8'.
Deuxièmes paramètres avec des temps beaucoup plus longs:1'30/1'30/2'/2'/2'15/2'30/2'45/3'30 (thé non épuisé...)


...sixième extraction du second protocole...

-Le premier protocole donne un thé puissant mais on peut se demander qu'est ce qui fait sa qualité....la liqueur est fermée tout autant que la tasse à sentir.on sent bien que c'est un thé qui ne demande qu'à s'exprimer,certains arômes sont présents mais la liqueur fait preuve d'une timidité presque maladive....c'est bon mais pas renversant.



-Au second protocole,le thé se découvre,et là,c'est une révélation...La tasse à sentir est décuplée avec un côté précieux très marqué,c'est complexe et fondu...boisé/ciré/patisserie/confiserie/fruité et un peu de floral lourd,ça a aussi un petit côté épicé...les notes de torréfaction sont très présentes mais ne gènent en rien les arômes précédents...la tasse à sentir est vraiment convaincante jusqu'à la la quatrième infusion.

En bouche c'est très goutu,rond un peu gras,c'est plus structuré et d'avantage texturé,le tout avec une belle astringence.L'amertume est un peu présente,surtout à la deuxième extraction,la puissance en goût permet de passer outre ce détail,peut-etre serait-il necessaire de partir sur des bases encore plus longues...La liqueur est très prenante en bouche,elle la tapisse particulièrement bien.Le goût a une très bonne résillence,c'est long,très long...Le fond de la gorge est bien imprimé par la liqueur.L'incrémentation douce ne nuit en rien à la texture.Les feuilles infusées montrent leur qualité et leur torréfaction haute.




-Je n'ai pas cherché ce matin à disséquer ce thé,j'ai juste eu beaucoup plus de plaisir que d'habitude...plaisir gustatif et arômatique bien sûr mais aussi le plaisir d'avoir vraiment découvert ce qui fait que les TR sont de grands thés.Il me reste à découvrir ce que de très grands rochers peuvent donner.Je pense reprendre à cette occasion une claque digne de ce nom...Cette dégustation aura aussi le "mérite" d'aggraver très notablement mon addiction à ce type de thés...

-Merci à Thomas et Gilles...

12 commentaires:

Thomas a dit…

Bienvenu! ça me fait plaisir de voir que mes intuitions de paramètres ont permis à ce thé de mieux se révéler à toi... faut donc pas trop se laisser intimider par la puissance de certains thés, mieux vaut les pousser afin qu'ils révèlent leur nature véritable (sinon on ne voit pas trop la différence avec un thé de bazar chinois...)
C'est "la claque" ce genre de thé quand on commence à les pousse un peu!

T.alain a dit…

-Pour une claque...c'en est une.

Et encore je n'ai pas bien retranscrit,à mon avis toute la puissance quasi animale de ce mode d'extraction,ça rend vraiment le thé assez sauvage (comme tu me le signalais dans ton précédent mail)... les infusions sont de type expresso ou moka et les tasses à sentir sont du pur jus de parfumeur.Ce mode de dégustation m'a vraiment donné l'impresson da n'avoir jamais bu un Rocher auparavant...c'est un peu comme si en une seule journée j'étais passé du grand bi à la fusée Ariane...et ça ne tient qu'à un fil (si j'ose dire).
Pour mes prochaines infusions,je vais même monter à 2 mn...on tire peut-etre moins d'infusions (quoique) mais quel plaisir de découvrir la quintescence d'un thé...
Il ne me reste plus qu'à revoir la totalité de mes dégustations et aussi l'ensemble de mes jugements sur tel ou tel thé...à me refaire une opinion sur presque tout.
Pourtant,et c'est là où l'on ne doit pas manquer de réalisme...il ne faut pas oublier que nous refléchissons sur des thés de qualité très superieure à la moyenne,et,-à mon avis-,ces protocoles sont très limitatifs pour des thés d'une qualité moyenne
où l'on pourrait faire une ou deux infusions convenables...

Philippe a dit…

Ta dernière photo (la rouge) est réellement fascinante !

T.alain a dit…

-Qu'est ce qui te fascine dans cette photo?
Pourtant ce sont juste quelques feuilles de thé prisent au hasard dans la théière et posées dans un récipient rouge que j'aime bcp et dont je me sert pour les "eaux usées".C'est vrai qu'il "présente" bien le thé...un DHP y aurait peut-etre été encore plus à son aise...
c'est pour bientôt mais je prends mon temps pour faire le billet...je voudrais me montrer à la hauteur de ce nouveau thé...une chose est sûre;les temps longs structurent le profil aromatique (nez et bouche) du thé et texturent le thé bien au-dela de ce que je pouvais esperer...il faut bien entendu savoir accepter une certaine amertume sur les 2 premières infusions,le temps que le thé trouve son équilibre,mais quelle baffe aromatique (encore vérifiée ce matin).
Je ne suis pas bien sûr que pour les rochers ça fonctionne réellement comme avec une courbe de Gauss,c'est different des Dan Cong,je pense que ce sont des thés qui ont besoin de bcp d'énergie pour tout "cracher" et ce d'autant qu'ils sont plus torréfiés.D'ailleurs à 40" les rochers ne sont pas amers...mais ils sont un peu fades...

Philippe a dit…

>> "Qu'est ce qui te fascine dans cette photo?"

Elle est belle et expressive, tout simplement !

ginkgo a dit…

ah oui cette photo m'a aussi flashée, ce côté rouge sang éclatant et très lumineux ....une attraction qui signale aussi comme un "danger" et mets les sens en alerte...(peut-être que je délire )
(ps : ce bol me dit vaguement quelque chose :))
je suis intriguée par cette famille de thé que tu apprécies tant , je reste un peu en marge et je n'ai pas le temps d'explorer tout ce que je voudrais mais ça donne envie ; vive les vacances...

T.alain a dit…

très très pratique ce petit bol noir ...un plaisir toujours renouvellé de l'utiliser
j'ai acheté cette poterie rouge justement à cause de sa couleur que je trouve assez belle et profonde...ça rajoute de la joie à mes baccanales théinées...

Thomas a dit…

Tiens, en regardant les feuilles de ce thé sur la photos, je me posais une question: est-ce que ce Bai rui xiang ne serait pas un Rochers fabriqué en "thé rouge"?

Les feuilles semblent avoir été oxydées presque totalement, alors que sur les rochers "classiques" il reste plus de vert quand on tente de déplier la feuille... ?

plus d'infos?

T.alain a dit…

Bonne question...
Il faut que je vois ça...en téléphonant à Gilles à l'occasion.

flo a dit…

C'est vrai qu'elle est belle, cette photo : les feuilles semblent posées sur quelque continent environné par les roses de son océan...


j'ai aussi été charmée par la photo des feuilles de Anxi Tie Guan Yin sur les fleurs de l'assiette, dans le post précédent. Là aussi, effet sobre et joli de cartographie... avec une répartition des feuilles effectuée à ravir, qui en fait des fleurs de thé.

T.alain a dit…

C'est une photo que j'aime bien...parce que pour une fois,un thé Chinois est préparé de façon Chinoise avec du materiel....Anglais.L'assiette comporte sur le côté la mention:"Made in England".Serait-ce la revanche du thé...

David a dit…

Salut/re !

Je suis en train de me faire ce thé (qui m'a été conseillé par Gilles.) J'étais très curieux d'essayer des infusions longues sur un rocher de qualité. Voilà chose faite.

Zhong/4g/2'/2'/incrément +30" pour la suite.

Je suis sous le charme ! Un plein de douceur et de finesse.

Je ne tenterai pas de décrire ce thé car c'est la première fois que je le goûte et la première fois que je fais des infusions longues.

Mais si tu veux en parler, tu peux m'envoyer un mail.

Ciao.