jeudi 25 septembre 2008

Wen Shan Baozhong -TeaMasters-

-Stéphane m'a offert un échantillon de son Wen Shan Baozhong récolté en 2006,à base de Qizhong Oolong et torréfié (medium-roasted) au printemps 2008.Comme un clin d'oeil à ses deux derniers billets (le dernier sur un thé proche,l'autre sur la technique du gaïwan) je vous présente ce thé que j'ai infusé en gaïwan,4.5 grammes pour 10cl,eau à 95°,7 infusions à20",30",40",45",55",1'30 et enfin3'...




Les feuilles sont belles, assez grandes,ne contiennent pratiquement pas de brisures ou de tiges,les marques de torréfaction sont bien visibles,bonne odeur,très beau thé...



Le nez de la liqueur est très floral et fruité,le côté végétal n'est pratiquement pas présent,un beau panier de fruits avec un très joli bouquet de fleurs par dessus et quelques patisseries sur le côté.A la tasse à sentir,c'est assez fin et précieux, très porté sur les fleurs (blanches) et les fruits (mirabelle? et/ou ananas? fruits confits),la torréfaction est particulièrement réussie,les notes patissières (tartes et crème à gateaux) sont bien marquées,des effluves toastées montent aussi...



En bouche,"ça tient la route",ce thé a du corps (même au gaïwan),c'est parfois un petit peu "grassouillet" et/ou crémeux et c'est assez long,la rétrolfaction n'a pas un départ très détonnant mais est assez prenante...
Les feuilles infusées sont pour la plupart entières,peu oxydées (inf à 20%),elles ont rempli le Gaïwan et sont restées très souples sous les doigts
Concernant la technique,j'aurais du lire plus attentivement le commentaire en anglais de Stéphane (parfois avec Shakespeare,j'expire...) j'aurais sans doute diminué notablement les temps d'infusion.Cependant ce thé a eu la grande classe de ne pas se montrer rancunier pour les erreurs que j'ai commises...la curiosité me pousse pourtant à rêver à une dégustation de ce thé,pas encore torréfié, en 2006...




Pour finir,ce thé particulierement bien torréfié et de grande qualité,reste deux années aprés sa récolte et après quatre mois de repos post-torréfaction un petit bolide très très agréable à conduire...ça m'a vraiment bien plu.

Un grand merci à Stéphane pour ce merveilleux échantillon qui m'a donné beaucoup de plaisir...

11 commentaires:

Stephane a dit…

Le Baozhong 'forêt subtropicale' de 1ere qualité de 2006 est à la base de ce thé. Sa version de 2008 est donc très proche de ce à quoi il ressemblait avant torréfaction.
Merci pour ton article. Ravi aussi de voir que le plateau en céramique t'es utile.

T.alain a dit…

Je me sers assez souvent du plateau en ceramique et je l'apprecie particulierement et toujours avec plaisir.Ce thé est vraiment excellent.
Encore merci.

Soïwatter a dit…

Ah les Baozhong de Stéphane... une merveille... Je n'ai jamais goûté de version torréfiée, et ton poste et le dernier de Stéphane me donnent envie de découvrir ça.

Je me demande depuis que j'en ai vu dans sa sélection ce que peut donner la torréfaction sur ces thés au final très printaniers/estivaux, si ça ne tue pas le typique des baozhongs... Ça semble réussi... Il faudra que j'essaie.

T.alain a dit…

oui ce sont deux thés qui sont assez proches...d'après Stéphane.En tous cas je me suis régalé.
"si ça ne tue pas le typique des baozhongs."c'est en tous cas beaucoup moins vegetal,et assez proche,comme le dit Stéphane des rochers,c'est peut-etre un peu moins oxydé et moins torréfié,ça se rapproche aussi bcp des dan cong pour le côté fruité c'est top, avec en + bcp de fleurs...avec le coté fruité il s'éloigne des Baozhong mais la torréfaction de ces thés est un vrai plus,du moins celui-là,les notes de torréfaction étant très très douces l'accès à ce thé est très facile,et puis 7 infusions j'en attendais pas tant....

Loula a dit…

J'ai une petite question : les baozhongs sont-ils des oolong? Je dois avouer que je m'y perd un peu...

Loula a dit…

Et en relisant mieux, je trouve certaines réponses....

Soïwatter a dit…

Oui, Loula, les Baozhong sont des oolongs très peu fermentés (env. 15%) produits dans le nord de Taïwan à quelques kilomètres de Taipei. Il ne sont généralement pas torréfiés mais Stéphane en propose une version torréfiée chaque année dans sa liste, et ça me tente bien.
Ils sont très léger, floral, végétal et estival, très frais. Je te conseille le batch "Fleur de Lys" de Stéphane si tu as envie de voir ce que c'est.

T.alain a dit…

-Merci Soï pour les réponses en mon absence,c'est parfait.Et très bon conseil pour Loula...Je pense que ce thé peut faire partie d'un stock qui "descend tout seul"tellement c'est bon.N'est-ce pas SoÏ?

ginkgo a dit…

Intéressant , j'ai aussi le baozhong forêt subtropicale de Stéphane , je l'ai laissé 1 peu de côté ces temps (mon souvenir de quelque chose de très fleuri , très solaire )et donc cette comparaison est utile .... que de diversi-thé .... que d'envie de tout goûter....

Loula a dit…

Le fleur de lys était effectivement dans ma dernière commande et je l'ai beaucoup aimé! Mais quelle est la différence entre torréfié et juste fermenté?

T.alain a dit…

-C'est deux processus differents,la fermentation pour les oolongs (pour les pu er c'est different,les verts ne sont pas fermentés)intervient dans le milieu du traitement du thé elle est à l'origine de l'oxydation des feuilles,plus ou moins forte.Certains Oolong ne subissent pas d'autres traitements Oolong frais par exemple,d'autre comme les Rochers sont ensuite (après fermentation)torréfiés en middle ou hight roasting.C'est une sorte de cuisson à sec qui developpe certains aromes,corse les aromes du thé.Sans torréfaction ces thés ne seraient pas boisés ou fruités (schématiquement),ils auraient un profil + floral.
Je vais faire un billet sur la question qui sera + clair et plus précis...